L'action bancaire française Crédit Agricole a rompu avec sa tendance à la baisse le 5 septembre. à l'époque, nous avions émis un avis " acheter sur la tendance " à 4,62 euros. S'en est suivi une hausse rapide, l'action atteignant sa résistance technique suivante à 6,08 euros en à peine sept séances (voir graphique 1).

L'action Crédit Agricole est à présent assortie d'un avis " réduire ". Cela signifie que nous allons prendre une partie de nos bénéfices. Mais si Crédit Agricole peut surpasser son récent sommet, les objectifs de cours techniques suivants sont fixés à 7 et 8 euros !

Nous assistons à des hausses similaires aux États-Unis. L'action bancaire Fifth Third Bank, par exemple, fait rêver tous les investisseurs. Après le plancher enregistré au moment de la crise financière en février 2011, l'action a gagné 1400 % en 11 mois !

Cotée sur le Nasdaq, Fifth Third Bank (15, 57 USD) a été assortie de l'avis " acheter sur la tendance " à 14,32 dollars le 9 août. Le mois dernier, le management a décidé d'augmenter le dividende de 10 cents pour la troisième fois d'affilée. Simultanément, l'assemblée générale des actionnaires a approuvé le rachat de 100 millions actions. Un tel programme de rachat d'actions propres constitue en quelque sorte une assurance contre une possible baisse du cours.

Tout comme l'action Crédit Agricole, Fifth Third Bank (53.com) s'échange désormais au niveau d'une résistance technique importante. Dans le cas de la Fifth Third Bank, cette résistance correspond au niveau atteint au terme de la fameuse hausse de 1400 % en 2010. Depuis, l'action se consolide en effet entre 10 et 15,50 dollars.

C'est précisément pour cette raison qu'un nouveau rebond est intéressant. Si 53.com franchit la résistance importante à 15,75 dollars, les investisseurs dans la tendance y verront une percée et se porteront massivement acheteurs.

Une analyse du dernier mouvement de balancier sur la base de Fibonacci (voir article consacré à Fibonacci - 9 juin 2012) nous donne un premier objectif de cours à 20 dollars. Si l'action retombe sous les 14 dollars - la ligne de résistance oblique R1 - en revanche, la tendance orientée à la hausse sera rompue et nous supprimerons l'action de notre liste.

Après la forte hausse de ces derniers mois, les prises de bénéfice sur les actions bancaires sont logiques. Mais il faut rester attentif au S&P500, l'indice qui dicte la tendance pour les actions. Car la tendance y reste nettement orientée à la hausse. Le S&P500 se trouve à 8,52 % de son sommet historique d'octobre 2007. Une marge juste suffisante pour une nouvelle percée des actions bancaires jusqu'à leur résistance suivante.

Ceux qui croient en un nouveau rebond du secteur bancaire ont tout intérêt à placer les valeurs Crédit Agricole et Fifth Third Bank sur leur liste des favorites. Si les deux actions surmontent leur résistance, les objectifs de cours suivant sont très intéressants.

Paul Gins

Directeur de CompuGraphics sa

éditeur de TransStock et www.beursgrafiek.be

L'action bancaire française Crédit Agricole a rompu avec sa tendance à la baisse le 5 septembre. à l'époque, nous avions émis un avis " acheter sur la tendance " à 4,62 euros. S'en est suivi une hausse rapide, l'action atteignant sa résistance technique suivante à 6,08 euros en à peine sept séances (voir graphique 1).L'action Crédit Agricole est à présent assortie d'un avis " réduire ". Cela signifie que nous allons prendre une partie de nos bénéfices. Mais si Crédit Agricole peut surpasser son récent sommet, les objectifs de cours techniques suivants sont fixés à 7 et 8 euros !Nous assistons à des hausses similaires aux États-Unis. L'action bancaire Fifth Third Bank, par exemple, fait rêver tous les investisseurs. Après le plancher enregistré au moment de la crise financière en février 2011, l'action a gagné 1400 % en 11 mois !Cotée sur le Nasdaq, Fifth Third Bank (15, 57 USD) a été assortie de l'avis " acheter sur la tendance " à 14,32 dollars le 9 août. Le mois dernier, le management a décidé d'augmenter le dividende de 10 cents pour la troisième fois d'affilée. Simultanément, l'assemblée générale des actionnaires a approuvé le rachat de 100 millions actions. Un tel programme de rachat d'actions propres constitue en quelque sorte une assurance contre une possible baisse du cours.Tout comme l'action Crédit Agricole, Fifth Third Bank (53.com) s'échange désormais au niveau d'une résistance technique importante. Dans le cas de la Fifth Third Bank, cette résistance correspond au niveau atteint au terme de la fameuse hausse de 1400 % en 2010. Depuis, l'action se consolide en effet entre 10 et 15,50 dollars. C'est précisément pour cette raison qu'un nouveau rebond est intéressant. Si 53.com franchit la résistance importante à 15,75 dollars, les investisseurs dans la tendance y verront une percée et se porteront massivement acheteurs. Une analyse du dernier mouvement de balancier sur la base de Fibonacci (voir article consacré à Fibonacci - 9 juin 2012) nous donne un premier objectif de cours à 20 dollars. Si l'action retombe sous les 14 dollars - la ligne de résistance oblique R1 - en revanche, la tendance orientée à la hausse sera rompue et nous supprimerons l'action de notre liste.Après la forte hausse de ces derniers mois, les prises de bénéfice sur les actions bancaires sont logiques. Mais il faut rester attentif au S&P500, l'indice qui dicte la tendance pour les actions. Car la tendance y reste nettement orientée à la hausse. Le S&P500 se trouve à 8,52 % de son sommet historique d'octobre 2007. Une marge juste suffisante pour une nouvelle percée des actions bancaires jusqu'à leur résistance suivante. Ceux qui croient en un nouveau rebond du secteur bancaire ont tout intérêt à placer les valeurs Crédit Agricole et Fifth Third Bank sur leur liste des favorites. Si les deux actions surmontent leur résistance, les objectifs de cours suivant sont très intéressants.Paul GinsDirecteur de CompuGraphics saéditeur de TransStock et www.beursgrafiek.be