Au premier trimestre de l'an dernier, la perte nette s'élevait encore à 1,1 milliard de dollars (0,78 dollar par action). Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2010 s'est établi à 18,7 milliards de dollars, soit un montant pratiquement inchangé par rapport aux 18,6 milliards du dernier trimestre 2009 et une augmentation de 23% par rapport aux 15,1 milliards des trois premiers mois de 2009. Cette légère hausse du chiffre d'affaires est due à une augmentation des volumes (+8%), dont l'effet a cependant été neutralisé par la baisse des prix de vente moyens de l'acier (-3%), commente le groupe. L'EBITDA pour ce premier trimestre se chiffrait à 1,9 milliard de dollars contre 2,1 milliards au dernier trimestre de 2009. Pour le deuxième trimestre 2010, le sidérurgiste prévoit un EBITDA d'environ 2,8 à 3,2 milliards de dollars. "La reprise économique se poursuit comme nous l'avions prévu et 2010 devrait être une année plus vigoureuse pour ArcelorMittal. Le début de l'année a été marqué par une amélioration de la demande sur tous nos principaux marchés, ce qui va avoir un impact positif au second trimestre", a relevé le CEO du groupe, Lakshmi Mittal.