A l'exception d'ArcelorMittal Financing Services Belgium (filiale financière) qui a payé 496 euros sur un bénéfice avant impôt d'1,55 milliard d'euros grâce aux intérêts notionnels et un versement de 92 millions d'euros d'impôts en 2009, les principales filiales du groupe en Belgique n'ont pas payé d'impôts en 2009. Ainsi ArcelorMittal Belgium (production d'acier, 7.088 travailleurs), ArcelorMittal Stainless Belgium (inox, 2.000 emplois), Industeel Belgium, ArcelorMittal Upstream (ligne à chaud de Liège), ArcelorMittal FCE Belgium (commerce d'acier), Sidarfin et Ava Metal Center n'ont rien payé au fisc en 2009. Les intérêts notionnels et autres réductions déductibles fiscalement ont permis notamment à ces filiales d'éviter les impôts.