Fin juillet, ArcelorMittal avait annoncé pour le deuxième trimestre un Ebitda de 3 milliards de dollars et prévenu que ce résultat serait moins important au trimestre suivant. ArcelorMittal a aussi souligné que le 3ème trimestre a été marqué par une baisse de l'utilisation de la capacité de 78% au deuxième trimestre à 71% au troisième trimestre sous l'effet du ralentissement saisonniere. Le résultat net au troisième trimestre se situe à 1,4 milliard de dollars, soit 0,89 dollar par action, comparé à un résultat net de 1,7 milliard de dollars, soit 1,13 dollar par action pour le trimestre précédent et un résultat net de 0,9 milliard de dollars, soit 0,60 dollar par action pour le troisième trimestre 2009. Les expéditions d'acier totalisent 21 millions de tonnes pour le trimestre clos fin septembre, par rapport à un total de 22,8 millions de tonnes pour le deuxième trimestre et à 18,2 millions de tonnes pour le troisième trimestre 2009. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre s'inscrit en recul de 3% pour s'établir à 21 milliards de dollars, par rapport à 21,7 milliards au deuxième trimestre, mais en progression de 30% par rapport aux 16,2 milliards de dollars du troisième trimestre 2009. La baisse du chiffre d'affaires enregistrée au troisième trimestre 2010 par rapport au deuxième trimestre de 2010 est due à la baisse saisonnière des volumes (-8%), en partie compensée par une hausse des prix de vente moyens de l'acier (+4%), peut-on lire dans le communiqué publié mardi. Pour le quatrième trimestre, ArcelorMittal prévoit d'un résultat brut d'exploitation compris entre 1,5 milliard et 1,9 milliard de dollars, en prévision d'une baisse des prix de vente moyens de l'acier et de l'ebitda/tonne) ainsi qu'un maintien de l'utilisation de la capacité aux niveaux du troisième trimestre tandis que les expéditions devraient augmenter.