Dans les échanges matinaux, le baril de "light sweet crude" pour
livraison en juillet perdait 47 cents à 67,97 USD, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet reculait de 45 cents à 67,89 dollars.

Les cours avaient dépassé 70 dollars, vendredi à New York, pour la première fois depuis sept mois, avant de retomber sous l'effet d'un fort rebond de la monnaie américaine.

Le baril de brut texan, référence du marché new-yorkais, était monté dans les échanges électroniques, quelques minutes avant l'ouverture de la séance, à 70,32 dollars, son plus haut niveau depuis le 4 novembre.

Dans les échanges matinaux, le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet perdait 47 cents à 67,97 USD, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet reculait de 45 cents à 67,89 dollars.Les cours avaient dépassé 70 dollars, vendredi à New York, pour la première fois depuis sept mois, avant de retomber sous l'effet d'un fort rebond de la monnaie américaine.Le baril de brut texan, référence du marché new-yorkais, était monté dans les échanges électroniques, quelques minutes avant l'ouverture de la séance, à 70,32 dollars, son plus haut niveau depuis le 4 novembre.