Les Bourses européennes étaient timidement positives ce mardi dans des marchés désertés par les investisseurs en attendant l'issue des élections présidentielles américaines.

Alors que les américains se rendent aux urnes les marchés restent sur leur position. Les derniers sondages donnent toujours Barack Obama et Mitt Romney au coude-à-coude, faisant craindre une répétition de la bataille serrée entre George Bush et Al Gore qu'avait dû arbitrer la Cour suprême en 2000.

EUROPE : Adecco - NYSE Euronext

Aux actions, NYSE Euronext était en retrait suite à des résultats loin d'être exceptionnels. L'opérateur boursier a publié un bénéfice trimestriel presque divisé par deux, mais meilleur que prévu.

Adecco était en hausse après la publication de chiffres supérieurs aux attentes. Le groupe a vu son bénéfice régresser de 18% au troisième trimestre à 118 millions d'euros. Il s'agit d'une baisse plus faible que prévu, puisque les analystes tablaient sur une baisse de 25%.

EUROPE : BMW-Volkswagen

A Francfort, le constructeur automobile allemand BMW a fait état ce mardi d'un troisième trimestre record, avec une hausse de ses bénéfices et de ses ventes et a confirmé ses objectifs pour 2012. Son bénéfice net trimestriel a augmenté de 16% à 1,29 milliard d'euros, un résultat meilleur qu'attendu par les analystes, qui tablaient sur une baisse.

Le groupe automobile a toutefois refroidi les ardeurs des investisseurs en indiquant qu'il n'était pas insensible à la crise qui finirait bien par s'inscrire dans ses chiffres.

Volkswagen a encore moins de réussite que son compatriote ce mardi après l'annonce, lundi soir, d'une émission obligataire qui lui permettra de lever deux milliards d'euros.

BRUXELLES : Nyrstar-Solvay

A Bruxelles, le schéma boursier est à l'opposé de celui de lundi. Les valeurs cycliques rebondissaient sur des achats à bon compte mais dans de très faibles volumes. Nyrstar était en tête des hausses accompagné de Solvay.

BRUXELLES : Mobistar-Elia

Toujours dans l'indice Bel 20, les valeurs défensives étaient par contre délaissées à l'image de Mobistar et Elia.

ETAT-UNIS

Wall Street a entamé la journée dans le vert mardi alors que les Américains choisissaient leur président au cours d'un scrutin dont l'issue reste incertaine.

Dans un marché dépourvu d'indicateur économique majeur, les investisseurs sont à l'affût des premiers sondages de sorties des urnes, mais il ne devrait pas se passer grand-chose ce mardi à Wall Street.

Les Bourses européennes étaient timidement positives ce mardi dans des marchés désertés par les investisseurs en attendant l'issue des élections présidentielles américaines.Alors que les américains se rendent aux urnes les marchés restent sur leur position. Les derniers sondages donnent toujours Barack Obama et Mitt Romney au coude-à-coude, faisant craindre une répétition de la bataille serrée entre George Bush et Al Gore qu'avait dû arbitrer la Cour suprême en 2000.EUROPE : Adecco - NYSE EuronextAux actions, NYSE Euronext était en retrait suite à des résultats loin d'être exceptionnels. L'opérateur boursier a publié un bénéfice trimestriel presque divisé par deux, mais meilleur que prévu.Adecco était en hausse après la publication de chiffres supérieurs aux attentes. Le groupe a vu son bénéfice régresser de 18% au troisième trimestre à 118 millions d'euros. Il s'agit d'une baisse plus faible que prévu, puisque les analystes tablaient sur une baisse de 25%.EUROPE : BMW-VolkswagenA Francfort, le constructeur automobile allemand BMW a fait état ce mardi d'un troisième trimestre record, avec une hausse de ses bénéfices et de ses ventes et a confirmé ses objectifs pour 2012. Son bénéfice net trimestriel a augmenté de 16% à 1,29 milliard d'euros, un résultat meilleur qu'attendu par les analystes, qui tablaient sur une baisse.Le groupe automobile a toutefois refroidi les ardeurs des investisseurs en indiquant qu'il n'était pas insensible à la crise qui finirait bien par s'inscrire dans ses chiffres.Volkswagen a encore moins de réussite que son compatriote ce mardi après l'annonce, lundi soir, d'une émission obligataire qui lui permettra de lever deux milliards d'euros. BRUXELLES : Nyrstar-Solvay A Bruxelles, le schéma boursier est à l'opposé de celui de lundi. Les valeurs cycliques rebondissaient sur des achats à bon compte mais dans de très faibles volumes. Nyrstar était en tête des hausses accompagné de Solvay.BRUXELLES : Mobistar-EliaToujours dans l'indice Bel 20, les valeurs défensives étaient par contre délaissées à l'image de Mobistar et Elia.ETAT-UNISWall Street a entamé la journée dans le vert mardi alors que les Américains choisissaient leur président au cours d'un scrutin dont l'issue reste incertaine.Dans un marché dépourvu d'indicateur économique majeur, les investisseurs sont à l'affût des premiers sondages de sorties des urnes, mais il ne devrait pas se passer grand-chose ce mardi à Wall Street.