Trois de ses éléments évoluaient dans le rouge alors qu'il bénéficiait du soutien des bancaires et de Delhaize (53,13), celle-ci bondissant de 4,2 pc sur d'excellents résultats trimestriels. Dexia (4,19) gagnait quant à elle un peu plus de 9,1 pc en compagnie de Fortis (1,85) et KBC (20,18) qui s'appréciaient de 2,7 et 4,9 pc. AB InBev (23,64) valait 2,6 pc de plus que mardi tandis qu'on remarquait la chute de 5 pc de la française GDF Suez (26,50) mais cet écart était largement dû à un détachement de coupon. Solvay (66,61) et UCB (19,55) s'appréciaient de 1,9 pc chacune tandis que Omega Pharma (21,00) gagnait 1,4 pc, compte non tenu de la soustraction d'un dividende. Belgacom (22,58) et Mobistar (45,55) regagnaient 0,8 pc et Telenet (13,99) un peu plus de 0,1 pc. La CNP (35,69) concédait 0,2 pc mais, GBL (56,60) et Ackermans (47,90) progressaient de 1,3 et 1,9 pc. IBA (6,62) et Devgen (6,47) étaient positives de 1,1 pc à l'inverse de OncoMethylome (6,55) et ThromboGenics (10,07) qui reperdaient 1,4 pc. La CMB (21,80) et Transics (5,98) gagnaient 4,8 et 4 pc supplémentaires tandis que Bekaert (75,99) s'appréciait de 1,7 pc. Kinepolis (19,80) se distinguait par un bond de 5,4 pc ; Resilux (33,47) répétant par ailleurs son bond de 4,5 pc de la veille. Option (1,32) et Metris (2,07) reculaient de 2,2 et 1,9 pc mais, Barco (19,34) et Agfa-Gevaert (1,71) évoluaient de 2,3 et 3,6 pc dans le vert en compagnie de EVS (36,95) et Alfacam (6,15) qui gagnaient 1,1 pc chacune. L'euro s'inscrivait à 1,3323 USD dans la matinée de mercredi, contre 1,3343 USD la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 1,80 dollar à 905,50 dollars et le lingot se négociait autour de 21.850 euros, en repli de 10 euros.

Trois de ses éléments évoluaient dans le rouge alors qu'il bénéficiait du soutien des bancaires et de Delhaize (53,13), celle-ci bondissant de 4,2 pc sur d'excellents résultats trimestriels. Dexia (4,19) gagnait quant à elle un peu plus de 9,1 pc en compagnie de Fortis (1,85) et KBC (20,18) qui s'appréciaient de 2,7 et 4,9 pc. AB InBev (23,64) valait 2,6 pc de plus que mardi tandis qu'on remarquait la chute de 5 pc de la française GDF Suez (26,50) mais cet écart était largement dû à un détachement de coupon. Solvay (66,61) et UCB (19,55) s'appréciaient de 1,9 pc chacune tandis que Omega Pharma (21,00) gagnait 1,4 pc, compte non tenu de la soustraction d'un dividende. Belgacom (22,58) et Mobistar (45,55) regagnaient 0,8 pc et Telenet (13,99) un peu plus de 0,1 pc. La CNP (35,69) concédait 0,2 pc mais, GBL (56,60) et Ackermans (47,90) progressaient de 1,3 et 1,9 pc. IBA (6,62) et Devgen (6,47) étaient positives de 1,1 pc à l'inverse de OncoMethylome (6,55) et ThromboGenics (10,07) qui reperdaient 1,4 pc. La CMB (21,80) et Transics (5,98) gagnaient 4,8 et 4 pc supplémentaires tandis que Bekaert (75,99) s'appréciait de 1,7 pc. Kinepolis (19,80) se distinguait par un bond de 5,4 pc ; Resilux (33,47) répétant par ailleurs son bond de 4,5 pc de la veille. Option (1,32) et Metris (2,07) reculaient de 2,2 et 1,9 pc mais, Barco (19,34) et Agfa-Gevaert (1,71) évoluaient de 2,3 et 3,6 pc dans le vert en compagnie de EVS (36,95) et Alfacam (6,15) qui gagnaient 1,1 pc chacune. L'euro s'inscrivait à 1,3323 USD dans la matinée de mercredi, contre 1,3343 USD la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 1,80 dollar à 905,50 dollars et le lingot se négociait autour de 21.850 euros, en repli de 10 euros.