L'EBIT a subi l'impact négatif des éléments hors trésorerie tels que l'impact net d'une capitalisation plus faible des dépenses en R & D par rapport aux amortissements et l'augmentation des dévalorisations de stock.

Le chiffre d'affaires s'est établi à 164,7 millions d'euros au
deuxième trimestre (-6,8% par rapport à la période correspondante 2008).

Le chiffre d'affaires reste stationnaire dans la division médicale par
rapport au premier trimestre de l'année alors qu'il augmente dans toutes les autres divisions.

Le résultat net est de moins 5,2 millions d'euros contre 4,2 millions d'euros l'année précédente.

Pour le second semestre, la direction s'attend à ce que le marché du cinéma numérique parvienne encore à compenser le recul des ventes sur les autres marchés qui subissent actuellement l'impact négatif de la crise économique.