Le bénéfice net a bondi de 174 pc par rapport à la même période de l'an passé, à 1,03 milliard d'euros. La performance a été stimulée par la reprise mondiale, et notamment asiatique. Le chiffre d'affaires a grimpé de 26 pc à 15,5 milliards d'euros. Les ventes ont connu une croissance à deux chiffres dans toutes les régions. Le géant rhénan, présent dans la chimie généraliste, de spécialité, pour l'agriculture ou encore l'industrie pétrolière, a profité d'une reprise de la demande de ses clients industriels, notamment de l'électronique, l'électricité et l'automobile.

Le bénéfice net a bondi de 174 pc par rapport à la même période de l'an passé, à 1,03 milliard d'euros. La performance a été stimulée par la reprise mondiale, et notamment asiatique. Le chiffre d'affaires a grimpé de 26 pc à 15,5 milliards d'euros. Les ventes ont connu une croissance à deux chiffres dans toutes les régions. Le géant rhénan, présent dans la chimie généraliste, de spécialité, pour l'agriculture ou encore l'industrie pétrolière, a profité d'une reprise de la demande de ses clients industriels, notamment de l'électronique, l'électricité et l'automobile.