Sur les neuf mois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires a augmenté de 1% à 4,472 milliard d'euros. La croissance organique (hors impact des acquisitions et des désinvestissements) s'élève à +0,4%. Cette hausse des ventes est essentiellement due à la bonne santé du marché résidentiel qui a vu ses ventes passer de 560 à 602 millions d'euros au troisième trimestre. Entre janvier et septembre, son chiffre d'affaires est passé de 1,660 à 1,797 milliard d'euros.

Dopé par des campagnes promotionnelles agressives, les packs combinant téléphonie, internet et télévision, ont crû de 260% par rapport à la période correspondante en 2008. Ce succès s'est reflété dans la croissance spectaculaire de Belgacom TV qui, grâce aux packs " TV Gratuite", a engrangé 75.000 nouveaux clients entre juillet et septembre, portant à 663.000 son nombre d'abonnés. Les revenus de la division résidentielle compensent la baisse récurrente de ceux engrangés auprès de la clientèle professionnelle. Ceux-ci sont passés de 651 à 652 millions d'euros au cours du 3ème trimestre et de 2,016 à 1,868 milliards d'euros entre janvier et septembre.

L'Ebitda est en légère baisse, passant de 503 à 496 millions d'euros, soit une marge de 33,5%. (34,1% au 3e trimestre 2008). Pour les neuf premiers mois de 2009, l'Ebitda s'élève à 1,488 milliard d'euros, soit une baisse de 2% par rapport à la même période de l'année dernière. De même, le résultat opérationnel (Ebit) est passé, au troisième trimestre, de 310 à 325 millions d'euros. Après le neuf premiers mois de l'année, il est cependant en baisse, passant de 962 à 905 millions d'euros. Enfin, le résultat net est lui aussi meilleur que prévu, soit 217 millions d'euros contre 203 millions attendus. Toutefois, sur les neuf premiers mois de l'année, il s'affiche en recul de près de 10% à 617 millions d'euros.

Sur les neuf mois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires a augmenté de 1% à 4,472 milliard d'euros. La croissance organique (hors impact des acquisitions et des désinvestissements) s'élève à +0,4%. Cette hausse des ventes est essentiellement due à la bonne santé du marché résidentiel qui a vu ses ventes passer de 560 à 602 millions d'euros au troisième trimestre. Entre janvier et septembre, son chiffre d'affaires est passé de 1,660 à 1,797 milliard d'euros.Dopé par des campagnes promotionnelles agressives, les packs combinant téléphonie, internet et télévision, ont crû de 260% par rapport à la période correspondante en 2008. Ce succès s'est reflété dans la croissance spectaculaire de Belgacom TV qui, grâce aux packs " TV Gratuite", a engrangé 75.000 nouveaux clients entre juillet et septembre, portant à 663.000 son nombre d'abonnés. Les revenus de la division résidentielle compensent la baisse récurrente de ceux engrangés auprès de la clientèle professionnelle. Ceux-ci sont passés de 651 à 652 millions d'euros au cours du 3ème trimestre et de 2,016 à 1,868 milliards d'euros entre janvier et septembre.L'Ebitda est en légère baisse, passant de 503 à 496 millions d'euros, soit une marge de 33,5%. (34,1% au 3e trimestre 2008). Pour les neuf premiers mois de 2009, l'Ebitda s'élève à 1,488 milliard d'euros, soit une baisse de 2% par rapport à la même période de l'année dernière. De même, le résultat opérationnel (Ebit) est passé, au troisième trimestre, de 310 à 325 millions d'euros. Après le neuf premiers mois de l'année, il est cependant en baisse, passant de 962 à 905 millions d'euros. Enfin, le résultat net est lui aussi meilleur que prévu, soit 217 millions d'euros contre 203 millions attendus. Toutefois, sur les neuf premiers mois de l'année, il s'affiche en recul de près de 10% à 617 millions d'euros.