Les analystes interrogés par l'agence d'information économique Dow Jones Newswires avaient prédit un bénéfice net moyen de 96 millions d'euros contre 205 millions d'euros enregistrés sur la même période en 2008.

Le chiffre d'affaires de TNT est en baisse de 10% à 2,528 milliards d'euros, principalement "en raison de volumes plus bas dans les branches express et poste", a précisé le groupe dans un communiqué.

"L'environnement commercial a continué d'être difficile ce trimestre. Pour y répondre, les équipes de direction de TNT ont une fois de plus réduit de manière significative les coûts sans mettre en danger le niveau de nos services", a estimé le directeur exécutif du groupe Peter Bakker.

TNT, qui propose un dividende intérimaire de 0,18 euro par action, a baissé les coûts dans la branche express de 9,2%, soit 135 millions d'euros au deuxième trimestre.

TNT avait annoncé en février la suppression de 1.000 emplois en 2009 et a commencé à supprimer des emplois dans sa division poste aux Pays-Bas en raison d'un désaccord avec les syndicats sur les rémunérations des postiers.

Le groupe a annoncé lundi qu'il s'est "formellement retiré" de la
course pour prendre une participation dans le groupe postal public
britannique Royal Mail, dont une partie devrait être vendue par le
gouvernement britannique.