IBt, l'entreprise spécialisée dans la brachythérapie et passée récemment dans les mains de l'allemand Eckert & Ziegler, enregistre des résultats semestriels certes dans le vert mais en nette baisse par rapport à l'exercice précédent. Son chiffre d'affaires au premier trimestre s'est ainsi élevé à 14,92 millions d'euros contre 16,49 millions d'euros l'année passée, ce qui représente une baisse de 9,6%.

Le bénéfice net diminue nettement lui aussi, de 42,1%, et s'est établi à 1,67 million d'euros.

Malgré tout, le groupe basé à Seneffe estime avoir "conservé une situation financière solide" et table des revenus, pour l'ensemble de l'année 2010, "de l'ordre de 30 millions d'euros".

IBt, l'entreprise spécialisée dans la brachythérapie et passée récemment dans les mains de l'allemand Eckert & Ziegler, enregistre des résultats semestriels certes dans le vert mais en nette baisse par rapport à l'exercice précédent. Son chiffre d'affaires au premier trimestre s'est ainsi élevé à 14,92 millions d'euros contre 16,49 millions d'euros l'année passée, ce qui représente une baisse de 9,6%. Le bénéfice net diminue nettement lui aussi, de 42,1%, et s'est établi à 1,67 million d'euros. Malgré tout, le groupe basé à Seneffe estime avoir "conservé une situation financière solide" et table des revenus, pour l'ensemble de l'année 2010, "de l'ordre de 30 millions d'euros".