Sur les neuf premiers mois de 2010, le bénéfice net revenant aux actionnaires se monte à 645,6 millions d'euros. Le bénéfice net des activités d'assurance au troisième trimestre s'élève à 153 millions d'euros, dont 117 millions d'euros pour la Belgique, où le bénéfice est soutenu par une plus-value nette d'impôts de 55 millions d'euros sur la vente d'obligations souveraines. Les activités d'assurance en Belgique ont notamment été marquées, dans le segment non-vie, par la tempête de mi-juillet, qui a eu un impact d'environ 10 millions d'euros. Le bénéfice net du compte général atteint 37,4 millions d'euros au troisième trimestre, soutenu par un montant positif de 163 millions d'euros provenant de RPI (Royal Park Investments, le véhicule abritant les crédits à risque de l'ancien bancassureur Fortis, ndlr) et par l'augmentation de la valeur estimée de l'option sur les actions BNP Paribas de 77 millions d'euros. "Le troisième trimestre a encore été marqué par des niveaux d'encaissement élevés, poursuivant les performances engrangées au premier semestre. Cette tendance positive nous permet de reconfirmer aujourd'hui nos prévisions pour l'année complète, c'est-à-dire des encaissements attendus supérieurs aux niveaux de 2009", commente le CEO d'Ageas, Bart De Smet, cité dans un communiqué. L'encaissement pour le troisième trimestre s'élève ainsi à 4,1 milliards d'euros et s'affiche en hausse de 17% par rapport à l'année précédente.