A la suite de l'intégration de BNP Paribas, cet administrateur délégué belge devra remplacer Jean-Laurent Bonnafé, n°3 du groupe français, au sommet de la banque. En plaçant des Belges à la direction de la banque, BNP Paribas entend balayer les sentiments anti-Français.

A la suite de l'intégration de BNP Paribas, cet administrateur délégué belge devra remplacer Jean-Laurent Bonnafé, n°3 du groupe français, au sommet de la banque. En plaçant des Belges à la direction de la banque, BNP Paribas entend balayer les sentiments anti-Français.