"Il était légitime de venir à Bruxelles étant donné la contribution déterminante de Fortis à l'activité et aux résultats du groupe", a déclaré Baudouin Prot, patron de BNP Paribas, lors de la présentation des résultats du groupe. A elles seules, les activités banque de détail en Belgique et au Luxembourg ont dégagé un bénéfice de 235 millions d'euros, 2,2 fois supérieur à celui du premier trimestre 2009. Le produit net bancaire en Belgique et au Luxembourg a en outre augmenté de 10,4%, à 864 millions d'euros. Le produit net bancaire de BNP Paribas a quant à lui progressé de 21,7%, à 11,53 milliards d'euros. Sans tenir compte de la reprise de Fortis, la hausse n'aurait été que de 0,1%. Baudouin Prot s'est également félicité du bon avancement de l'intégration des activités de l'ancienne Fortis banque. "On a vraiment pas perdu de temps (...) Sur les 1.161 projets d'intégration, 85% ont déjà été lancés". Au premier trimestre, 42 millions de synergies ont été comptabilisées, qui s'ajoutent aux 120 millions d'euros de synergies déjà réalisées en 2009. "Nous sommes dans les temps pour réaliser le programme de 900 millions d'euros de synergies d'ici 2012", a encore assuré Baudouin Prot.