Les quelque 800 personnes qui devront changer de poste en interne et qui exerceront dès lors un autre travail avec parfois un autre grade, verront leur salaire et les autres avantages financiers dont ils bénéficiaient maintenus. Ils devraient aussi recevoir une formation ou un accompagnement adéquat. "Nous n'en espérions pas tant. Nous sommes donc très satisfaits. Cela prouve une fois de plus que les Français tiennent leurs promesses", affirme Luc Broos du syndicat chrétien LBC. Le représentant du syndicat libéral Oscar van Steenbruggen se dit également satisfait et précise que la nouvelle convention collective de travail (CCT) sera signée la semaine prochaine. Le moment de la signature n'est pas le fruit du hasard. La semaine prochaine, BNP Paribas Fortis va en effet dévoiler sont très attendu plan d'intégration.

Les quelque 800 personnes qui devront changer de poste en interne et qui exerceront dès lors un autre travail avec parfois un autre grade, verront leur salaire et les autres avantages financiers dont ils bénéficiaient maintenus. Ils devraient aussi recevoir une formation ou un accompagnement adéquat. "Nous n'en espérions pas tant. Nous sommes donc très satisfaits. Cela prouve une fois de plus que les Français tiennent leurs promesses", affirme Luc Broos du syndicat chrétien LBC. Le représentant du syndicat libéral Oscar van Steenbruggen se dit également satisfait et précise que la nouvelle convention collective de travail (CCT) sera signée la semaine prochaine. Le moment de la signature n'est pas le fruit du hasard. La semaine prochaine, BNP Paribas Fortis va en effet dévoiler sont très attendu plan d'intégration.