La semaine dernière, les syndicats avaient été mis au courant du plan d'intégration de la banque belge au sein du groupe français. Environ 2.200 membres du personnel quitteront l'entreprise dans les trois ans et 1.250 embauches sont prévues. La perte nette d'emplois s'établit donc à 750. Les syndicats ont donné un avis positif durant un court conseil d'entreprise.

La semaine dernière, les syndicats avaient été mis au courant du plan d'intégration de la banque belge au sein du groupe français. Environ 2.200 membres du personnel quitteront l'entreprise dans les trois ans et 1.250 embauches sont prévues. La perte nette d'emplois s'établit donc à 750. Les syndicats ont donné un avis positif durant un court conseil d'entreprise.