Les trois groupes bancaires auraient ainsi perdu quelque 400 millions de dollars à la suite d'une fraude, annonce mercredi l'agence Bloomberg sur base de sources proches de l'enquête. Des enquêteurs financiers aux Etats-Unis et en Allemagne cherchent à déterminer si K1 a escroqué ces banques en empruntant des crédits destinés à gonfler artificiellement son propre portefeuille d'investissement. Le fonds a été mis sur pied par le psychologue allemand Helmut Kiener. Selon le site internet de la société, le système d'investissement a généré de 1996 à juin de cette année un rendement de 825%.

Les trois groupes bancaires auraient ainsi perdu quelque 400 millions de dollars à la suite d'une fraude, annonce mercredi l'agence Bloomberg sur base de sources proches de l'enquête. Des enquêteurs financiers aux Etats-Unis et en Allemagne cherchent à déterminer si K1 a escroqué ces banques en empruntant des crédits destinés à gonfler artificiellement son propre portefeuille d'investissement. Le fonds a été mis sur pied par le psychologue allemand Helmut Kiener. Selon le site internet de la société, le système d'investissement a généré de 1996 à juin de cette année un rendement de 825%.