Bois Sauvage réagit ainsi à la publication d'un article dans le quotidien De Standaard qui affirme vendredi que la holding souhaite céder sa participation dans Banque Degroof et que l'actionnaire de référence Guy Paquot souhaite ainsi assainir sa position financière, celle-ci ayant été affaiblie à la suite de la crise financière. Sa participation de 41 pc dans Bois Sauvage est partiellement financée par des dettes et ce sont celles-ci que le financier wallon souhaite assainir. Bois Sauvage détient près de 16 pc dans la Banque Degroof, représentant près de 200 millions d'euros.