Le fait marquant était toutefois le nouveau plongeon de 16,8 pc de KBC (13,31) qui avait perdu jusqu'à 25 pc peu auparavant après avoir déjà abandonné 21,5 pc lors de la séance précédente. Dexia (2,65) cédait également 1,8 pc tandis que Fortis (1,46) regagnait 4,4 pc. A l'exception de Nyrstar (2,33) et Umicore (13,02) qui se dépréciaient de 1,3 et 1,5 pc, tous les autres éléments de notre indice vedette évoluaient dans le vert. La française GDF Suez (32,26) était positive de 4,1 pc tandis que Solvay (55,90) et UCB (24,50) s'appréciaient de 2,9 et 4,1 pc. La grande distribution voyait Colruyt (165,96) et Delhaize (47,51) progresser de 0,2 et 1,2 pc; AB InBev (17,58) gagnant par ailleurs 2,8 pc. Hors indice, on remarquait encore la nouvelle chute de 24 pc de KBC Ancora (6,15) qui avait déjà été amputée de 19,1 pc vendredi dernier; Metris (1,06) se trouvant de même allégée de 25,8 pc après avoir déjà perdu 22,7 pc vendredi. Barco (15,37) plongeait quant à elle de 12,6 pc sur de mauvais résultats. IBA (7,20) et Galapagos (5,19) progressaient de 3 et 3,8 pc en compagnie de IBt (2,50) qui gagnait 2,4 pc sans aucune animation. CMB (16,05) était elle aussi positive de 2,8 pc tandis que D'Ieteren (86,39) et Bekaert (48,50) enregistraient des plus-values de 1,6 et 0,7 pc. Mobistar (55,52) résistait sans plus tandis que Belgacom (27,43) et Telenet (12,60) gagnaient 0,9 et 0,5 pc. I.R.I.S. (38,70) progressait de 4,6 pc pour 371 titres traités à l'inverse de Punch International (14,00) qui chutait de 3,4 pc; Agfa-Gevaert (2,00) récupérant pour sa part 2 pc. L'euro s'inscrivait à 1,3275 USD dans la matinée de lundi, contre 1,3233 USD vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or gagnait 8,65 dollars à 840,85 dollars et le lingot se négociait autour de 20.360 euros, en progrès de 145 euros.

Le fait marquant était toutefois le nouveau plongeon de 16,8 pc de KBC (13,31) qui avait perdu jusqu'à 25 pc peu auparavant après avoir déjà abandonné 21,5 pc lors de la séance précédente. Dexia (2,65) cédait également 1,8 pc tandis que Fortis (1,46) regagnait 4,4 pc. A l'exception de Nyrstar (2,33) et Umicore (13,02) qui se dépréciaient de 1,3 et 1,5 pc, tous les autres éléments de notre indice vedette évoluaient dans le vert. La française GDF Suez (32,26) était positive de 4,1 pc tandis que Solvay (55,90) et UCB (24,50) s'appréciaient de 2,9 et 4,1 pc. La grande distribution voyait Colruyt (165,96) et Delhaize (47,51) progresser de 0,2 et 1,2 pc; AB InBev (17,58) gagnant par ailleurs 2,8 pc. Hors indice, on remarquait encore la nouvelle chute de 24 pc de KBC Ancora (6,15) qui avait déjà été amputée de 19,1 pc vendredi dernier; Metris (1,06) se trouvant de même allégée de 25,8 pc après avoir déjà perdu 22,7 pc vendredi. Barco (15,37) plongeait quant à elle de 12,6 pc sur de mauvais résultats. IBA (7,20) et Galapagos (5,19) progressaient de 3 et 3,8 pc en compagnie de IBt (2,50) qui gagnait 2,4 pc sans aucune animation. CMB (16,05) était elle aussi positive de 2,8 pc tandis que D'Ieteren (86,39) et Bekaert (48,50) enregistraient des plus-values de 1,6 et 0,7 pc. Mobistar (55,52) résistait sans plus tandis que Belgacom (27,43) et Telenet (12,60) gagnaient 0,9 et 0,5 pc. I.R.I.S. (38,70) progressait de 4,6 pc pour 371 titres traités à l'inverse de Punch International (14,00) qui chutait de 3,4 pc; Agfa-Gevaert (2,00) récupérant pour sa part 2 pc. L'euro s'inscrivait à 1,3275 USD dans la matinée de lundi, contre 1,3233 USD vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or gagnait 8,65 dollars à 840,85 dollars et le lingot se négociait autour de 20.360 euros, en progrès de 145 euros.