A la tête de ceux-ci, on retrouvait KBC (26,44) avec un nouveau bond de 5,3 pc alors que Fortis (3,31) et Dexia (6,34) progressaient de 2,3 et 1,2 pc.

Ackermans (54,15) et Cofinimmo (89,78) s'appréciaient également de 2,2 pc tandis que la grande distribution était partagée avec 0,2 pc de mieux en Colruyt (159,55) et 0,8 pc de moins en Delhaize (46,24) ; les poids lourds AB InBev (29,65) et GDF Suez (29,94) s'appréciant par ailleurs de 0,7 et 1,5 pc.

Solvay (72,18) reperdait 0,1 pc contrairement à UCB (25,83) et Omega Pharma (25,22) qui valaient 1,3 et 1,6 pc de plus que vendredi. Belgacom (26,11) reculait également de 0,3 pc à l'inverse de Mobistar (42,49) et Telenet (17,00) qui remontaient de 1,4 et 0,8 pc.

IBA (7,36) et Devgen (8,48) se distinguaient par des bonds de 6,2 et 6,6 pc tandis que Deceuninck (3,20) et Tessenderlo (26,60) repartaient de 3,5 et 2,1 pc à la hausse. D'Ieteren (187,60) progressait de 2,6 pc, la CMB (22,47) de 1,4 pc et Transics (7,15) de 2,3 pc contrairement à Bekaert (93,00) qui reperdait 1 pc. Banimmo (13,50) et CFE (35,33) valaient quant à elles 4,2 et 3,9 pc de plus que vendredi. Kinepolis (24,46) bondissait par ailleurs de 4,5 pc après révision à la hausse d'un objectif de cours.

VPK Packaging (23,00) s'envolait de 17,6 pc pour plus de 4.500 titres échangés, dix fois la moyenne journalière du dernier mois. Melexis (6,07) et Punch International (10,02) s'appréciaient de 2,3 et 2,7 pc tandis qu'EVS (42,35) gagnait 2,4 pc. Barco (33,93) était enfin positive de 1 pc alors que Agfa-Gevaert (3,45) gagnait 2,7 pc supplémentaires.

L'euro s'inscrivait à 1,4294 USD dans la matinée de lundi, contre
1,4314 USD vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or gagnait 1,40 dollar à 954,10 dollars et le lingot se négociait autour de 21.455 euros, en progrès de 60 euros.