A la clôture, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225
valeurs vedettes, a lâché 278,24 points (-2,64%) à 10.265,98 points. Il a cumulé une baisse de 1,01% sur la semaine et de 2,16% depuis début septembre, mais reste en hausse de 15,87% depuis le début de l'année 2009.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a de son côté perdu 27,53 points (-2,90%) à 922,67 points. Il a gagné 7,38% en 2009.

La quasi totalité des valeurs financières ont chuté après l'annonce jeudi par Nomura d'un projet d'augmentation de capital de jusqu'à 511,3 milliards de yens (3,8 milliards d'euros), la deuxième cette année.

Le secteur reste en outre déprimé par le projet du nouveau gouvernement japonais de décréter un moratoire pour le remboursement des dettes des petites entreprises.

A la clôture, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a lâché 278,24 points (-2,64%) à 10.265,98 points. Il a cumulé une baisse de 1,01% sur la semaine et de 2,16% depuis début septembre, mais reste en hausse de 15,87% depuis le début de l'année 2009.L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a de son côté perdu 27,53 points (-2,90%) à 922,67 points. Il a gagné 7,38% en 2009.La quasi totalité des valeurs financières ont chuté après l'annonce jeudi par Nomura d'un projet d'augmentation de capital de jusqu'à 511,3 milliards de yens (3,8 milliards d'euros), la deuxième cette année.Le secteur reste en outre déprimé par le projet du nouveau gouvernement japonais de décréter un moratoire pour le remboursement des dettes des petites entreprises.