L'envolée de Wall Street lundi a en outre conforté les investisseurs dans l'idée que le dépôt de bilan du constructeur de véhicules américain General Motors (GM) levait nombre d'incertitudes bloquantes.

En clôture mardi, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, s'est élevé de 26,56 points (+0,27%) pour finir à 9.704,31 points. Il avait davantage progressé en cours de séance mais a subi des prises de bénéfices dans les dernières minutes de transactions.

Le Nikkei avait déjà engrangé 156 points (+1,64%) lundi. Il se situe ainsi à son niveau de fin de séance le plus élevé depuis le 7 octobre 2008 (10.155 points), avant une violente chute des valeurs le lendemain.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part achevé la journée de mardi sur un gain de 1,04 point (+0,11%) par rapport à la veille, pour s'établir à 913,56 points.

L'envolée de Wall Street lundi a en outre conforté les investisseurs dans l'idée que le dépôt de bilan du constructeur de véhicules américain General Motors (GM) levait nombre d'incertitudes bloquantes.En clôture mardi, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, s'est élevé de 26,56 points (+0,27%) pour finir à 9.704,31 points. Il avait davantage progressé en cours de séance mais a subi des prises de bénéfices dans les dernières minutes de transactions.Le Nikkei avait déjà engrangé 156 points (+1,64%) lundi. Il se situe ainsi à son niveau de fin de séance le plus élevé depuis le 7 octobre 2008 (10.155 points), avant une violente chute des valeurs le lendemain.L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part achevé la journée de mardi sur un gain de 1,04 point (+0,11%) par rapport à la veille, pour s'établir à 913,56 points.