En clôture lundi, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, s'est élevé de 97,62 points (+1%) pour s'afficher à 9.865,63 points.

Le Nikkei a encore renouvelé lundi son plus haut niveau depuis le 7 octobre 2008, veille d'une journée noire, aidé aussi par plusieurs indicateurs qui laissent espérer la fin de la phase aiguë de la crise économique mondiale.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part terminé la journée de lundi sur un gain de 10,33 points (+1,13%) par rapport à la veille, à 926,89 points.

Sur le marché des changes, le dollar s'échangeait lundi aux alentours de 98,5 yens, un cours bien supérieur aux estimations de beaucoup d'entreprises japonaises, ce qui signifie que leurs ventes à l'étranger pourraient rapporter plus que prévu.

L'euro a lui fini en baisse, s'échangeant à 1,3983-88 dollar, contre 1,4187-88 dollar vendredi. Il s'est par contre raffermi face à la devise japonaise et à 137,68-73 yen, contre 137,21-25 yen vendredi.