La Bourse espagnole avait connu deux séances de relative tranquillité mercredi et jeudi après plusieurs journées très agitées en raison des craintes liées à la dégradation des finances publiques espagnoles. L'annonce dimanche d'un plan massif de soutien à la zone euro et de mesures d'austérité supplémentaires mercredi en Espagne semblaient avoir quelque peu apaisé les marchés. Vendredi matin, les valeurs financières étaient malmenées, la banque Santander cédant 4,66% à 8,715 euros, et BBVA 4,21% à 9,1 euros. L'indice ATHEX de la Bourse d'Athènes enregistrait une baisse de 1,03% à 1.699,13 points par rapport à la clôture de la veille dans les premiers échanges vendredi vers 07H45 GMT, affecté par la faiblesse persistante de l'euro. La Bourse d'Athènes avait perdu 1,87% jeudi, marquant une pause après plusieurs jours de hausse.

La Bourse espagnole avait connu deux séances de relative tranquillité mercredi et jeudi après plusieurs journées très agitées en raison des craintes liées à la dégradation des finances publiques espagnoles. L'annonce dimanche d'un plan massif de soutien à la zone euro et de mesures d'austérité supplémentaires mercredi en Espagne semblaient avoir quelque peu apaisé les marchés. Vendredi matin, les valeurs financières étaient malmenées, la banque Santander cédant 4,66% à 8,715 euros, et BBVA 4,21% à 9,1 euros. L'indice ATHEX de la Bourse d'Athènes enregistrait une baisse de 1,03% à 1.699,13 points par rapport à la clôture de la veille dans les premiers échanges vendredi vers 07H45 GMT, affecté par la faiblesse persistante de l'euro. La Bourse d'Athènes avait perdu 1,87% jeudi, marquant une pause après plusieurs jours de hausse.