Bekaert (123,00) et Colruyt (182,75) étaient à la tête de ceux-ci avec des gains de 1,8 et 1 pc alors que Delhaize (58,67) s'appréciait de 0,3 pc. Les banques étaient positives avec Dexia (4,01) et Fortis (2,64) qui gagnaient 0,7 et 0,8 pc, rejointes par la KBC (34,37) qui avait viré de 0,2 pc au vert. Les poids lourds GDF Suez (27,30) et AB InBev (37,50) valaient quant à eux 0,3 pc de moins que mardi. Omega Pharma (37,10) reperdait quant à elle 0,4 pc contrairement à Solvay (71,54) et UCB (32,54) qui s'appréciaient de 0,5 et 0,4 pc. Umicore (22,98) était positive de 1 pc à l'inverse de Nyrstar (10,20) qui reperdait 1,3 pc. Belgacom (27,58) résistait sans plus alors que Mobistar (43,65) et Telenet (21,70) progressaient de quelque 0,5 pc chacune.

Arseus (8,80) se distinguait par un, bond de 3,5 pc alors que Ablynx (7,60) et Movetis (12,80) abandonnaient 2,3 et 1,5 pc ; IBA (7,70) reperdant de son côté 0,4 pc. D'Ieteren (341,87) s'adjugeait une nouvelle plus-value de 3 pc avec plus de 9.700 exemplaires déjà négociés ; Transics (6,56) et la CMB (22,68) récupérant 1,4 et 0,4 pc. Sipef (47,90) valait par ailleurs 5,7 pc de plus que la veille avec près de 15.000 parts déjà négociées.

Roularta (15,97) et Thenergo (1,65) chutaient de 2,7 et 2,9 pc en compagnie de Keyware Tech. (1,48) et Melexis (7,66) qui cédaient 3,2 et 1 pc. Barco (29,80) était enfin positive de 0,5 pc contrairement à Agfa-Gevaert (6,80) qui reperdait 0,6 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,3636 USD dans la matinée de mercredi, contre 1,3526 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 10,15 dollars à 1.136,90 dollars et le lingot se négociait autour de 26.805 euros, en progrès de 25 euros.