L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi sur un gain de 0,59%, malgré l'annonce d'une baisse historique du produit intérieur brut japonais (PIB), lequel a chuté de 4% au 1er trimestre 2009 par rapport au précédent, soit -15,2% en rythme annualisé.

Ces très mauvais chiffres n'ont pas surpris les acteurs du marché qui s'attendaient même à pire. Ils pensent désormais que l'économie japonaise a touché le fond et espèrent un rebond par la suite.

En clôture, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a gagné 54,35 points (+0,59%) par rapport à la veille pour s'afficher à 9.344,64 points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part progressé de 6,54 points (+0,74%) pour finir à 886,30 points.