A 09h46 GMT (10h46 heure belge), un quart d'heure après l'annonce d'une baisse du PIB britannique de 1,5% au quatrième trimestre par rapport au troisième, le Footsie lâchait déjà 1,39% à Londres, alors que le Dax perdait 2,20% à Francfort et que le CAC 40 abandonnait 1,881% à Paris. Parallèlement à la baisse des Bourses européennes, la livre britannique a encore un peu plus plongé vendredi, se retrouvant à un plus bas depuis près d'un quart de siècle face au dollar à 1,3556 dollar pour une livre. La publication des chiffres de l'Office national des statistiques britannique (BNS) vendredi matin officialise l'entrée en récession du Royaume-Uni au second semestre 2008, son PIB ayant baissé deux trimestres consécutifs. Il s'est contracté au quatrième trimestre de 1,5% par rapport au troisième, après déjà une contraction de 0,6% au troisième trimestre. C'est la première fois depuis 1991 que l'économie britannique est en récession.

A 09h46 GMT (10h46 heure belge), un quart d'heure après l'annonce d'une baisse du PIB britannique de 1,5% au quatrième trimestre par rapport au troisième, le Footsie lâchait déjà 1,39% à Londres, alors que le Dax perdait 2,20% à Francfort et que le CAC 40 abandonnait 1,881% à Paris. Parallèlement à la baisse des Bourses européennes, la livre britannique a encore un peu plus plongé vendredi, se retrouvant à un plus bas depuis près d'un quart de siècle face au dollar à 1,3556 dollar pour une livre. La publication des chiffres de l'Office national des statistiques britannique (BNS) vendredi matin officialise l'entrée en récession du Royaume-Uni au second semestre 2008, son PIB ayant baissé deux trimestres consécutifs. Il s'est contracté au quatrième trimestre de 1,5% par rapport au troisième, après déjà une contraction de 0,6% au troisième trimestre. C'est la première fois depuis 1991 que l'économie britannique est en récession.