En mai, l'indice de confiance a ainsi reculé à -13 alors qu'il s'affichait encore à -8 en avril. C'est surtout l'évolution générale de l'économie au cours de l'année à venir qui suscite l'inquiétude des consommateurs, ces derniers se montrant également peu rassurés quant à l'évolution du chômage et celle de leurs finances personnelles. Par contre, ils se montrent plus optimistes quant à leur capacité d'épargne.