Ces discussions entrent dans le cadre de la constitution par BP d'un fonds de réserve de 20 milliards de dollars (15,8 milliards d'euros), promis aux autorités américaines pour assurer le coût du nettoyage et des dédommagements liés à la marée noire qui sévit dans le Golfe du Mexique. Le Sunday Times ajoute que BP souhaiterait aussi vendre prochainement ses 60% dans Pan American Energy, un producteur argentin. BP souhaite également mettre en vente différents autres actifs, notamment ses activités au Venezuela et en Colombie. Apache, qui vaut 29 milliards de dollars en Bourse, a déjà conclu des rachats avec BP dans le passé, mais pas du niveau d'une éventuelle acquisition dans Prudhoe Bay, note le journal, un champ qui produit 390.000 barils par jour, soit 15% de la production de la Mer du Nord.

Ces discussions entrent dans le cadre de la constitution par BP d'un fonds de réserve de 20 milliards de dollars (15,8 milliards d'euros), promis aux autorités américaines pour assurer le coût du nettoyage et des dédommagements liés à la marée noire qui sévit dans le Golfe du Mexique. Le Sunday Times ajoute que BP souhaiterait aussi vendre prochainement ses 60% dans Pan American Energy, un producteur argentin. BP souhaite également mettre en vente différents autres actifs, notamment ses activités au Venezuela et en Colombie. Apache, qui vaut 29 milliards de dollars en Bourse, a déjà conclu des rachats avec BP dans le passé, mais pas du niveau d'une éventuelle acquisition dans Prudhoe Bay, note le journal, un champ qui produit 390.000 barils par jour, soit 15% de la production de la Mer du Nord.