Dix-sept de ses éléments évoluaient dans le rouge avec à leur tête le titre Fortis (1,14) qui chutait de 13,6 pc après avoir perdu jusqu'à plus de 20 pc en dessous de 1 euro en début de journée. Umicore (14,34) plongeait pour sa part de 10,1 pc alors que Dexia (2,27) et KBC (13,00) ne cédaient que 1,2 et 1,1 pc. Belgacom (27,08) et Mobistar (52,70) se distinguaient quant à elles par des hausses de 0,4 et 2,4 pc en compagnie de Bekaert (44,46) qui regagnait 0,2 pc. La française GDF Suez (27,74) pesait sur notre indice vedette en chutant de 4,2 pc. Nyrstar (3,15) reperdait 0,1 pc tandis que Solvay (54,75) et UCB (25,16) reculaient de 1,1 et 1,4 pc. Colruyt (171,29) et Delhaize (48,96) étaient négatives de 1,3 et 0,8 pc ; AB InBev (20,79) concédant de son côté près de 0,5 pc. KBC Ancora (5,90) et Brederode (13,48) se distinguaient par des rebonds de 4 et 6 pc à l'inverse de GBL (56,54) et Sofina (53,38) qui abandonnaient 1,7 et 2 pc. Spector (0,63) reperdait 8,7 pc supplémentaires tandis que IBA (6,40) et Galapagos (4,96) se dépréciaient de 3,4 et 3,1 pc contrairement à IBt (2,28) et TiGenix (3,19) qui gagnaient 2,7 et 2,2 pc. D'Ieteren (107,72) reperdait 2,9 pc en compagnie de la CMB (16,26) qui cédait 2,7 pc. Option (1,73) et Telenet (12,69) valaient 1,1 et 0,7 pc de moins que la veille alors que Melexis (4,30) chutait de 4,4 pc. Alfacam (5,22) était amputée de 7,6 pc ; Quest For Growth (3,02) et Econocom (5,43) chutant de même de 5,6 et 4,2 pc, le tout dans des marchés étroits. Metris (1,25) perdait également 3,8 pc tandis que Barco (15,08) et Agfa-Gevaert (2,64) reculaient de 1,5 et 1,2 pc. L'euro s'inscrivait à 1,2858 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,2887 USD la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 1,45 dollar à 943,50 dollars et le lingot se négociait autour de 23.590 euros, en progrès de 20 euros.

Dix-sept de ses éléments évoluaient dans le rouge avec à leur tête le titre Fortis (1,14) qui chutait de 13,6 pc après avoir perdu jusqu'à plus de 20 pc en dessous de 1 euro en début de journée. Umicore (14,34) plongeait pour sa part de 10,1 pc alors que Dexia (2,27) et KBC (13,00) ne cédaient que 1,2 et 1,1 pc. Belgacom (27,08) et Mobistar (52,70) se distinguaient quant à elles par des hausses de 0,4 et 2,4 pc en compagnie de Bekaert (44,46) qui regagnait 0,2 pc. La française GDF Suez (27,74) pesait sur notre indice vedette en chutant de 4,2 pc. Nyrstar (3,15) reperdait 0,1 pc tandis que Solvay (54,75) et UCB (25,16) reculaient de 1,1 et 1,4 pc. Colruyt (171,29) et Delhaize (48,96) étaient négatives de 1,3 et 0,8 pc ; AB InBev (20,79) concédant de son côté près de 0,5 pc. KBC Ancora (5,90) et Brederode (13,48) se distinguaient par des rebonds de 4 et 6 pc à l'inverse de GBL (56,54) et Sofina (53,38) qui abandonnaient 1,7 et 2 pc. Spector (0,63) reperdait 8,7 pc supplémentaires tandis que IBA (6,40) et Galapagos (4,96) se dépréciaient de 3,4 et 3,1 pc contrairement à IBt (2,28) et TiGenix (3,19) qui gagnaient 2,7 et 2,2 pc. D'Ieteren (107,72) reperdait 2,9 pc en compagnie de la CMB (16,26) qui cédait 2,7 pc. Option (1,73) et Telenet (12,69) valaient 1,1 et 0,7 pc de moins que la veille alors que Melexis (4,30) chutait de 4,4 pc. Alfacam (5,22) était amputée de 7,6 pc ; Quest For Growth (3,02) et Econocom (5,43) chutant de même de 5,6 et 4,2 pc, le tout dans des marchés étroits. Metris (1,25) perdait également 3,8 pc tandis que Barco (15,08) et Agfa-Gevaert (2,64) reculaient de 1,5 et 1,2 pc. L'euro s'inscrivait à 1,2858 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,2887 USD la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 1,45 dollar à 943,50 dollars et le lingot se négociait autour de 23.590 euros, en progrès de 20 euros.