Quinze de ses éléments évoluaient négativement mais il bénéficiait du soutien de Fortis (1,37) qui bondissait de 9,6 pc supplémentaires ; Nyrstar (2,60) regagnant de son côté 5,5 pc après la confirmation d'une perte de près de 600 millions en 2008. Dexia (1,75) repassait par son point de départ alors que KBC (8,38) reperdait 1,4 pc. Umicore (12,35) reculait de 2 pc en compagnie de Solvay (44,64) et UCB (22,93) qui abandonnaient 0,3 et 1,8 pc ; la grande distribution restant partagée avec 1,1 pc de mieux en Colruyt (174,98) et 0,8 pc de moins en Delhaize (44,82). AB InBev (21,00) regagnait quant à elle 0,5 pc ; Belgacom (25,35) étant par ailleurs repartie de 0,4 pc à la baisse contrairement à Mobistar (48,90) qui venait de virer de 0,1 pc au rouge. Deceuninck (2,41) et Spector (0,53) se dépréciaient de 3,6 pc chacune tandis que Recticel (2,75) cédait 2,1 pc. Tigenix (2,80) et OncoMethylome (6,00) chutaient de 3,4 et 5,8 pc contrairement à IBt (2,35) qui regagnait 4,4 pc supplémentaires. Bekaert (39,22) était momentanément inchangée tandis que D'Ieteren (99,55) reperdait 1,3 pc en compagnie de Euronav (9,99) et de la CMB (14,18) qui rendaient également 1 pc chacune. Option (1,56) et Telenet (13,62) valaient 0,6 et 1,5 pc de plus que jeudi tandis que Punch International (6,65) et Punch Telematix (1,85) se mettaient en évidence par des envolées de 10,8 et 17,1 pc. Alfacam (5,49) récupérait quant à elle 9,6 pc alors que Barco (13,54) s'appréciait de 0,6 pc contrairement à Agfa-Gevaert (1,95) qui abandonnait 2,4 pc. L'euro s'inscrivait à 1,2663 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,2736 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 4,65 dollars à 942,15 dollars et le lingot se négociait autour de 23.920 euros, en progrès de 255 euros.

Quinze de ses éléments évoluaient négativement mais il bénéficiait du soutien de Fortis (1,37) qui bondissait de 9,6 pc supplémentaires ; Nyrstar (2,60) regagnant de son côté 5,5 pc après la confirmation d'une perte de près de 600 millions en 2008. Dexia (1,75) repassait par son point de départ alors que KBC (8,38) reperdait 1,4 pc. Umicore (12,35) reculait de 2 pc en compagnie de Solvay (44,64) et UCB (22,93) qui abandonnaient 0,3 et 1,8 pc ; la grande distribution restant partagée avec 1,1 pc de mieux en Colruyt (174,98) et 0,8 pc de moins en Delhaize (44,82). AB InBev (21,00) regagnait quant à elle 0,5 pc ; Belgacom (25,35) étant par ailleurs repartie de 0,4 pc à la baisse contrairement à Mobistar (48,90) qui venait de virer de 0,1 pc au rouge. Deceuninck (2,41) et Spector (0,53) se dépréciaient de 3,6 pc chacune tandis que Recticel (2,75) cédait 2,1 pc. Tigenix (2,80) et OncoMethylome (6,00) chutaient de 3,4 et 5,8 pc contrairement à IBt (2,35) qui regagnait 4,4 pc supplémentaires. Bekaert (39,22) était momentanément inchangée tandis que D'Ieteren (99,55) reperdait 1,3 pc en compagnie de Euronav (9,99) et de la CMB (14,18) qui rendaient également 1 pc chacune. Option (1,56) et Telenet (13,62) valaient 0,6 et 1,5 pc de plus que jeudi tandis que Punch International (6,65) et Punch Telematix (1,85) se mettaient en évidence par des envolées de 10,8 et 17,1 pc. Alfacam (5,49) récupérait quant à elle 9,6 pc alors que Barco (13,54) s'appréciait de 0,6 pc contrairement à Agfa-Gevaert (1,95) qui abandonnait 2,4 pc. L'euro s'inscrivait à 1,2663 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,2736 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 4,65 dollars à 942,15 dollars et le lingot se négociait autour de 23.920 euros, en progrès de 255 euros.