Il bénéficiait pour cela du soutien de Fortis (1,15) et Dexia (2,41) qui regagnaient 3,6 et 5,5 pc, contrairement à KBC (12,85) qui chutait de 2,9 pc. Omega Pharma (25,18) cédait 1 pc à l'inverse de Solvay (54,64) et UCB (25,66) qui s'appréciaient de 0,5 et 0,7 pc en compagnie de Nyrstar (3,18) et Umicore (14,61), elles-mêmes positives de 2,1 et 1,6 pc. Colruyt (174,43) et Delhaize (50,46) étaient en hausse de 0,7 et 0,9 pc alors que AB InBev (20,01) reculait de 0,3 pc. Belgacom (27,52) valait 1,2 pc de plus que jeudi tandis que Mobistar (52,63) reculait de 0,3 pc. Hors indice, l'évocation de la découverte d'une nouvelle molécule poussait Galapagos (6,56) de 29,6 pc à la hausse avec plus de 215.000 exemplaires déjà négociés contre une moyenne journalière de 40.000 titres ce dernier mois. IBA (6,46) et IBt (2,18) reculaient par contre de 2,8 et 2,7 pc. D'Ieteren (103,34) reculait de 1,6 pc contrairement à Bekaert (42,61) qui s'appréciait de 1,9 pc en compagnie d'Euronav (11,38) et de la CMB (16,07) qui progressaient de 3 et 1,6 pc ; CFE (23,01) regagnant pour sa part 2 pc. Option (1,77) et Telenet (12,97) gagnaient 1,1 et 2,9 pc tandis qu'Alfacam (5,84) rebondissait de 11,9 pc pour 120 titres traités à peine et après avoir perdu 7,6 pc la veille ; Punch International (9,70) récupérant de même 6,6 pc. Barco (14,79) était enfin négative de 0,5 pc à l'inverse d'Agfa-Gevaert (2,74) qui progressait de 1,6 pc. L'euro s'inscrivait à 1,2907 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,2759 USD la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 12,25 dollars à 937,45 dollars et le lingot se négociait autour de 23.350 euros, en recul de 580 euros.

Il bénéficiait pour cela du soutien de Fortis (1,15) et Dexia (2,41) qui regagnaient 3,6 et 5,5 pc, contrairement à KBC (12,85) qui chutait de 2,9 pc. Omega Pharma (25,18) cédait 1 pc à l'inverse de Solvay (54,64) et UCB (25,66) qui s'appréciaient de 0,5 et 0,7 pc en compagnie de Nyrstar (3,18) et Umicore (14,61), elles-mêmes positives de 2,1 et 1,6 pc. Colruyt (174,43) et Delhaize (50,46) étaient en hausse de 0,7 et 0,9 pc alors que AB InBev (20,01) reculait de 0,3 pc. Belgacom (27,52) valait 1,2 pc de plus que jeudi tandis que Mobistar (52,63) reculait de 0,3 pc. Hors indice, l'évocation de la découverte d'une nouvelle molécule poussait Galapagos (6,56) de 29,6 pc à la hausse avec plus de 215.000 exemplaires déjà négociés contre une moyenne journalière de 40.000 titres ce dernier mois. IBA (6,46) et IBt (2,18) reculaient par contre de 2,8 et 2,7 pc. D'Ieteren (103,34) reculait de 1,6 pc contrairement à Bekaert (42,61) qui s'appréciait de 1,9 pc en compagnie d'Euronav (11,38) et de la CMB (16,07) qui progressaient de 3 et 1,6 pc ; CFE (23,01) regagnant pour sa part 2 pc. Option (1,77) et Telenet (12,97) gagnaient 1,1 et 2,9 pc tandis qu'Alfacam (5,84) rebondissait de 11,9 pc pour 120 titres traités à peine et après avoir perdu 7,6 pc la veille ; Punch International (9,70) récupérant de même 6,6 pc. Barco (14,79) était enfin négative de 0,5 pc à l'inverse d'Agfa-Gevaert (2,74) qui progressait de 1,6 pc. L'euro s'inscrivait à 1,2907 USD dans la matinée de vendredi, contre 1,2759 USD la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 12,25 dollars à 937,45 dollars et le lingot se négociait autour de 23.350 euros, en recul de 580 euros.