Les principales Bourses européennes étaient en fort recul mercredi à la mi-séance, perdant jusqu'à 2%, dans un marché qui doute de l'efficacité des récentes annonces de la Fed et s'inquiète des tensions sociales en Espagne, sous pression pour solliciter une aide financière internationale.

Un dirigeant de la banque centrale des Etats-Unis (Fed), a remis en cause l'efficacité du nouveau programme d'assouplissement monétaire annoncé par l'institut mi-septembre pour relancer l'emploi. D'après lui, le recul du chômage dépend de l'environnement économique et donc de facteurs sur lesquels la banque centrale n'a pas de moyens d'action.

Les tensions en Espagne pesaient aussi sur les échanges.

EUROPE : Anglo American - Rio Tinto

Aux actions, le secteur minier avait le moral dans les chaussettes en fin de matinée. Anglo American a annoncé la prochaine réduction de sa production de charbon pour être en phase avec la demande. Rio Tinto et les spécialistes des métaux précieux en général, souffraient du recul des prix des métaux précieux.

EUROPE : Infineon

Le spécialiste des semi-conducteurs, Infineon, perdait encore du terrain ce mardi après avoir déjà reculé de plus de 6% mardi après avoir revu à la baisses ses prévisions bénéficiaires pour les trois derniers mois de l'année.

BRUXELLES ABInbev

Les actions évoluant en territoire positif n'étaient pas légion à la mi-séance. C'est bien simple seule ABInbev était drapée de vert.

BRUXELLES KBC-Nyrstar

Les valeurs financières étaient à Bruxelles, comme partout en Europe, à la traine alors que l'Espagne se fait désirer dans son appel à l'aide.

Nyrstar pâtissait comme ses consoeurs de la hausse du prix des métaux précieux.

Les principales Bourses européennes étaient en fort recul mercredi à la mi-séance, perdant jusqu'à 2%, dans un marché qui doute de l'efficacité des récentes annonces de la Fed et s'inquiète des tensions sociales en Espagne, sous pression pour solliciter une aide financière internationale.Un dirigeant de la banque centrale des Etats-Unis (Fed), a remis en cause l'efficacité du nouveau programme d'assouplissement monétaire annoncé par l'institut mi-septembre pour relancer l'emploi. D'après lui, le recul du chômage dépend de l'environnement économique et donc de facteurs sur lesquels la banque centrale n'a pas de moyens d'action.Les tensions en Espagne pesaient aussi sur les échanges.EUROPE : Anglo American - Rio TintoAux actions, le secteur minier avait le moral dans les chaussettes en fin de matinée. Anglo American a annoncé la prochaine réduction de sa production de charbon pour être en phase avec la demande. Rio Tinto et les spécialistes des métaux précieux en général, souffraient du recul des prix des métaux précieux.EUROPE : InfineonLe spécialiste des semi-conducteurs, Infineon, perdait encore du terrain ce mardi après avoir déjà reculé de plus de 6% mardi après avoir revu à la baisses ses prévisions bénéficiaires pour les trois derniers mois de l'année.BRUXELLES ABInbevLes actions évoluant en territoire positif n'étaient pas légion à la mi-séance. C'est bien simple seule ABInbev était drapée de vert.BRUXELLES KBC-NyrstarLes valeurs financières étaient à Bruxelles, comme partout en Europe, à la traine alors que l'Espagne se fait désirer dans son appel à l'aide.Nyrstar pâtissait comme ses consoeurs de la hausse du prix des métaux précieux.