L'entreprise japonaise va injecter 43,6 millions d'euros dans CBH, en échange de nouvelles actions, ce qui ferait porter sa participation à 32%, et d'une participation de 50% dans le projet Rasp (plomb et zinc) mis en place par CBH en Australie. Le management de CBH constate que la transaction avec Toho Zinc est plus avantageuse que l'offre de reprise de Nyrstar. "Nous ne discuterons plus avec Nyrstar sur base de la proposition actuelle", a-t-il indiqué. Dans une réaction, un porte-parole de Nyrstar en Australie a déclaré que CBH n'est pas la seule proie possible.

L'entreprise japonaise va injecter 43,6 millions d'euros dans CBH, en échange de nouvelles actions, ce qui ferait porter sa participation à 32%, et d'une participation de 50% dans le projet Rasp (plomb et zinc) mis en place par CBH en Australie. Le management de CBH constate que la transaction avec Toho Zinc est plus avantageuse que l'offre de reprise de Nyrstar. "Nous ne discuterons plus avec Nyrstar sur base de la proposition actuelle", a-t-il indiqué. Dans une réaction, un porte-parole de Nyrstar en Australie a déclaré que CBH n'est pas la seule proie possible.