Le leader mondial du vitrage automobile Belron (Carglass notamment), filiale de D'Ieteren, a redressé la barre au troisième trimestre avec une croissance de ses ventes de 1,9% en glissement annuel contre -4,6% au premier semestre en raison d'un hiver plus clément au niveau mondial. Cette amélioration est toutefois imputable à la faiblesse de l'euro (effet de change positif de 3,7%), le chiffre d'affaires reculant de 2,5% en termes organiques.

Cela reste toutefois mieux que l'activité de distribution automobile (commercialisation des marques du groupe VW en Belgique) qui a vu son chiffre d'affaires plonger de 21,8% entre juillet et septembre. D'Ieteren a souffert de la chute des ventes de voitures neuves en Belgique (-10,9% en volumes), d'une baisse de sa part de marché (de 23,3% à 21,9% en glissement annuel, stable par rapport au premier semestre), d'une réduction des stocks des concessionnaires et d'une baisse des prix de vente.

Au total, D'Ieteren affiche une chute de 10% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre (contre 3,2% au premier semestre) et de 27,9% de son résultat courant avant impôts (contre 24,6% au premier semestre). Clairement, la tendance est donc à une accélération de la baisse des résultats même si les six prochains mois dépendront en grande partie de la vigueur de l'hiver dans l'hémisphère nord.

À noter que la chute du titre ce vendredi a fait repasser le ratio cours/bénéfice prévu cette année en-dessous de 10.

Cédric Boitte

www.accioz.be