Fortis Holding a arrêté jeudi une liste de cinq candidats administrateurs appelés à étoffer l'actuelle équipe, si du moins ils sont élus lors des assemblées fixées par le groupe aux 8 et 9 avril, indique vendredi Le Soir.

Les cinq hommes rejoindraient alors les trois administrateurs déjà élus précédemment: le président Jozef De Mey, l'administrateur délégué Karel De Boeck et Jan Zegering Hadders.

Deux représentants sont envoyés par les holdings familiaux: Frank Arts (famille Janssen, du groupe Janssen Pharmaceutica) et Guy de Selliers (membre de la famille Solvay). Deux candidats administrateurs sont portés par Deminor: Lionel Perl, ex-banquier d'affaires reconverti dans le capital à risque et Roel Nieuwdorp, avocat d'affaires versé dans les fusions/acquisitions. Le cinquième candidat est le Chinois Jin Shaoliang et représenté par Ping An, le premier actionnaire de Fortis avec 5%.

Fortis Holding a arrêté jeudi une liste de cinq candidats administrateurs appelés à étoffer l'actuelle équipe, si du moins ils sont élus lors des assemblées fixées par le groupe aux 8 et 9 avril, indique vendredi Le Soir.Les cinq hommes rejoindraient alors les trois administrateurs déjà élus précédemment: le président Jozef De Mey, l'administrateur délégué Karel De Boeck et Jan Zegering Hadders.Deux représentants sont envoyés par les holdings familiaux: Frank Arts (famille Janssen, du groupe Janssen Pharmaceutica) et Guy de Selliers (membre de la famille Solvay). Deux candidats administrateurs sont portés par Deminor: Lionel Perl, ex-banquier d'affaires reconverti dans le capital à risque et Roel Nieuwdorp, avocat d'affaires versé dans les fusions/acquisitions. Le cinquième candidat est le Chinois Jin Shaoliang et représenté par Ping An, le premier actionnaire de Fortis avec 5%.