L'Echo dévoile vendredi les résultats de ce classement. AB InBev (136e), Delhaize Group (576e) et Dexia (590e) devancent Belgacom (594e), Solvay Group (632e) et KBC Group (666e). Le conglomérat américain General Electric devient le premier groupe mondial et succède ainsi à la banque britannique HSBC qui tombe à la 6e place. Le pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell prend la deuxième place juste devant Toyota Motor. La chute de HSBC ne reflète que trop bien la dégringolade de l'ensemble des banques et la Belgique n'échappe pas à cette tendance. Le recul des banques belges est en effet très prononcé puisque Fortis, qui occupait le 37e rang en 2007 a disparu du classement et Dexia, 75e il y a deux ans, bascule à la 590e place. Recul important également pour KBC qui passe de la 84e à la 666e place. La reprise d'Anheuser-Busch aura par contre souri à AB InBev qui passe de la 235e place il y a deux ans à la 136e place.

L'Echo dévoile vendredi les résultats de ce classement. AB InBev (136e), Delhaize Group (576e) et Dexia (590e) devancent Belgacom (594e), Solvay Group (632e) et KBC Group (666e). Le conglomérat américain General Electric devient le premier groupe mondial et succède ainsi à la banque britannique HSBC qui tombe à la 6e place. Le pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell prend la deuxième place juste devant Toyota Motor. La chute de HSBC ne reflète que trop bien la dégringolade de l'ensemble des banques et la Belgique n'échappe pas à cette tendance. Le recul des banques belges est en effet très prononcé puisque Fortis, qui occupait le 37e rang en 2007 a disparu du classement et Dexia, 75e il y a deux ans, bascule à la 590e place. Recul important également pour KBC qui passe de la 84e à la 666e place. La reprise d'Anheuser-Busch aura par contre souri à AB InBev qui passe de la 235e place il y a deux ans à la 136e place.