L'ouverture négative de Wall Street lundi ne pouvait que conforter les opérateurs européens qui avaient entamé la semaine sur des prises de bénéfices. Le BEL 20, qui avait rebondi de 8,85 pc la semaine précédente, devait ainsi reperdre jusqu'à 3 pc avant de conclure sur une baisse de 1,91 pc à 2.085,68 points.

Seules rescapées, Belgacom (22,57) et Mobistar (45,92) parvenaient à conserver des avances de 0,56 et 0,45 pc en compagnie d'AB InBev (25,02) qui s'appréciait de 0,87 pc. KBC (22,345) emmenait quant à elle les baisses en chutant de 6,97 pc devant Bekaert (73,76) et Umicore (16,48) qui étaient négatives de 4,61 et 5,13 pc.

Dexia (4,60) et Fortis (2,30) reperdaient de même 0,86 et 4,41 pc
tandis que la française GDF Suez (26,24) pesait de tout son poids en chutant de 2,98 pc. La grande distribution voyait Colruyt (163,68) et Delhaize (53,08) reculer de 0,96 et 2,23 pc ; les immobilières Befimmo (68,56) et Cofinimmo (88,21) abandonnant 4,65 et 0,30 pc. Solvay (65,20) et UCB (19,28) reperdaient 2,03 et 1,23 pc tandis que Omega Pharma (21,27) cédait 2,43 pc.

Devgen (6,94) se distinguait en confirmant un bond de 5,1 pc à
l'inverse d'IBA (6,15) qui plongeait finalement de 8,5 pc. Transics (8,05) progressait de 5,9 pc supplémentaires contrairement à la CMB (20,12) qui plongeait de 9,1 pc et à Euronav (11,92) qui reperdait 5,5 pc ; D'Ieteren (138,03) chutant pour sa part de 6,1 pc. Sioen Industries (4,18) valait également 6,5 pc de moins que vendredi ; Kinepolis (20,50) reperdant par ailleurs 2,1 pc.

Roularta (17,20) gagnait 4,3 pc alors que EVS (33,55) portait sa
décote à 6,4 pc. Keyware Tech. (1,52) ajoutait 72,7 pc aux 62,9 pc déjà engrangés vendredi dernier mais, on remarquait les chutes de 4,7 et 4,6 pc d'Econocom (5,80) et Punch International (16,72). Zetes Industries (13,93) bondissait par ailleurs de 6,6 pc et IPTE (2,85) de 8,3 pc alors que Barco (18,33) valait 2,2 pc de moins que vendredi contrairement à Agfa-Gevaert (2,13) qui n'était plus positive que de 0,4 pc.

Fortis était toujours en tête au rang des échanges avec 37.660.813 titres traités pour quelque 87 millions d'euros. AB InBev (3.062.725 titres et 77 millions) et KBC (3.055.929 titres et 68 millions) venaient ensuite, précédant elles-mêmes Dexia et Delhaize qui se réservaient des parts de quelque 34 et 17 millions d'euros.

Vers 16H30, l'euro s'inscrivait à 1,3614 USD, contre 1,3610 dans la matinée et 1,3499 vendredi. L'once d'or gagnait 2,60 dollars à 914,05 dollars et le lingot se négociait autour de 21.585 euros, en recul de 120 euros.

L'ouverture négative de Wall Street lundi ne pouvait que conforter les opérateurs européens qui avaient entamé la semaine sur des prises de bénéfices. Le BEL 20, qui avait rebondi de 8,85 pc la semaine précédente, devait ainsi reperdre jusqu'à 3 pc avant de conclure sur une baisse de 1,91 pc à 2.085,68 points.Seules rescapées, Belgacom (22,57) et Mobistar (45,92) parvenaient à conserver des avances de 0,56 et 0,45 pc en compagnie d'AB InBev (25,02) qui s'appréciait de 0,87 pc. KBC (22,345) emmenait quant à elle les baisses en chutant de 6,97 pc devant Bekaert (73,76) et Umicore (16,48) qui étaient négatives de 4,61 et 5,13 pc.Dexia (4,60) et Fortis (2,30) reperdaient de même 0,86 et 4,41 pc tandis que la française GDF Suez (26,24) pesait de tout son poids en chutant de 2,98 pc. La grande distribution voyait Colruyt (163,68) et Delhaize (53,08) reculer de 0,96 et 2,23 pc ; les immobilières Befimmo (68,56) et Cofinimmo (88,21) abandonnant 4,65 et 0,30 pc. Solvay (65,20) et UCB (19,28) reperdaient 2,03 et 1,23 pc tandis que Omega Pharma (21,27) cédait 2,43 pc.Devgen (6,94) se distinguait en confirmant un bond de 5,1 pc à l'inverse d'IBA (6,15) qui plongeait finalement de 8,5 pc. Transics (8,05) progressait de 5,9 pc supplémentaires contrairement à la CMB (20,12) qui plongeait de 9,1 pc et à Euronav (11,92) qui reperdait 5,5 pc ; D'Ieteren (138,03) chutant pour sa part de 6,1 pc. Sioen Industries (4,18) valait également 6,5 pc de moins que vendredi ; Kinepolis (20,50) reperdant par ailleurs 2,1 pc.Roularta (17,20) gagnait 4,3 pc alors que EVS (33,55) portait sa décote à 6,4 pc. Keyware Tech. (1,52) ajoutait 72,7 pc aux 62,9 pc déjà engrangés vendredi dernier mais, on remarquait les chutes de 4,7 et 4,6 pc d'Econocom (5,80) et Punch International (16,72). Zetes Industries (13,93) bondissait par ailleurs de 6,6 pc et IPTE (2,85) de 8,3 pc alors que Barco (18,33) valait 2,2 pc de moins que vendredi contrairement à Agfa-Gevaert (2,13) qui n'était plus positive que de 0,4 pc.Fortis était toujours en tête au rang des échanges avec 37.660.813 titres traités pour quelque 87 millions d'euros. AB InBev (3.062.725 titres et 77 millions) et KBC (3.055.929 titres et 68 millions) venaient ensuite, précédant elles-mêmes Dexia et Delhaize qui se réservaient des parts de quelque 34 et 17 millions d'euros.Vers 16H30, l'euro s'inscrivait à 1,3614 USD, contre 1,3610 dans la matinée et 1,3499 vendredi. L'once d'or gagnait 2,60 dollars à 914,05 dollars et le lingot se négociait autour de 21.585 euros, en recul de 120 euros.