Poursuivant sa stratégie de croissance, Cofinimmo a décidé de procéder à une émission d'obligations convertibles, ce qui lui permet d'offrir un faible taux (entre 1,75% et 2,25%) tout en limitant l'effet de dilution tenant compte d'une prime de conversion de 25% à 30% par rapport au cours de Bourse actuel. Le nombre d'actions ordinaires à émettre en cas de conversion de l'ensemble des obligations (au plus tôt après 3 ans et au plus tard à l'échéance le 20/06/2018) représente ainsi environ 10% à 11% des actions en circulation.

La sicafi vise pour rappel à faire des maisons de repos (35,4% de son patrimoine fin 2012) son premier segment de marché d'ici 2015 devant les bureaux qui représentaient encore 46,6% de son patrimoine immobilier à la fin 2012. Cette stratégie doit permettre à Cofinimmo de profiter d'un manque de logements pour seniors dans le cadre du vieillissement de la population alors que le marché des bureaux se caractérise par une surcapacité à Bruxelles (où se situe l'essentiel des bureaux de Cofinimmo).

Cédric Boitte

www.accioz.be