Les Bourses européennes s'inscrivaient en timide hausse mercredi en fin de matinée, jouant la prudence à la veille d'un sommet européen crucial pour l'avenir de la zone euro mais qui suscite beaucoup d'interrogations chez les investisseurs.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a une nouvelle fois catégoriquement rejeté l'idée d'euro-obligations, assurant mardi qu'il n'y en aurait pas " aussi longtemps qu'(elle) vivra ". Mais le chef du gouvernement italien, Mario Monti, s'est déjà dit " prêt à travailler jusqu'à dimanche soir si nécessaire " de façon à préparer un ensemble de solutions convaincantes avant l'ouverture des marchés financiers.

Mercredi soir, le président français François Hollande et Mme Merkel se retrouveront à Paris. Les dirigeants européens se retrouvent jeudi à partir de 16H00 pour une réunion censée durer jusqu'à vendredi après-midi.

Europe

Aux actions, Roche Holding grappillait quelques points après avoir présenté son plan de restructuration qui se soldera par des suppressions d'emplois et la fermeture d'un laboratoire aux Etats-Unis.

Par ailleurs ,la fusion de Xstrata avec Glencore ne fait décidemment pas l'unanimité. Après le mécontentement de plusieurs fonds de pension, c'est maintenant Qatar Holding, 2ème actionnaire de Xstrata, qui suggère de relever le ratio d'échange de 2,8 à 3,25. Ce qui revient à contester frontalement les termes de l'offre de Glencore.

Bruxelles

A Bruxelles, Colruyt est de loin la valeur du jour sur la Bourse de Bruxelles avec une progression de plus de 8% en fin de matinée. Le groupe de distribution a bouclé son exercice 2011-2012 (clôturé au 31 mars) sur des chiffres nettement supérieurs aux attentes alors que le marché craignait une mauvaise surprise. Le chiffre d'affaires est en hausse de 7,8% à 7,85 milliards d'euros. Les analystes tablaient sur une croissance moyenne de 7 %.

Les valeurs cycliques étaient une fois de plus reléguée en territoire négatif alors que la croissance globale bat de l'aile. Solvay et Nyrstar étaient les lanterne rouge du Bel 20 à la mi-séance.

Karine Huet

Les Bourses européennes s'inscrivaient en timide hausse mercredi en fin de matinée, jouant la prudence à la veille d'un sommet européen crucial pour l'avenir de la zone euro mais qui suscite beaucoup d'interrogations chez les investisseurs.La chancelière allemande, Angela Merkel, a une nouvelle fois catégoriquement rejeté l'idée d'euro-obligations, assurant mardi qu'il n'y en aurait pas " aussi longtemps qu'(elle) vivra ". Mais le chef du gouvernement italien, Mario Monti, s'est déjà dit " prêt à travailler jusqu'à dimanche soir si nécessaire " de façon à préparer un ensemble de solutions convaincantes avant l'ouverture des marchés financiers.Mercredi soir, le président français François Hollande et Mme Merkel se retrouveront à Paris. Les dirigeants européens se retrouvent jeudi à partir de 16H00 pour une réunion censée durer jusqu'à vendredi après-midi.EuropeAux actions, Roche Holding grappillait quelques points après avoir présenté son plan de restructuration qui se soldera par des suppressions d'emplois et la fermeture d'un laboratoire aux Etats-Unis.Par ailleurs ,la fusion de Xstrata avec Glencore ne fait décidemment pas l'unanimité. Après le mécontentement de plusieurs fonds de pension, c'est maintenant Qatar Holding, 2ème actionnaire de Xstrata, qui suggère de relever le ratio d'échange de 2,8 à 3,25. Ce qui revient à contester frontalement les termes de l'offre de Glencore.BruxellesA Bruxelles, Colruyt est de loin la valeur du jour sur la Bourse de Bruxelles avec une progression de plus de 8% en fin de matinée. Le groupe de distribution a bouclé son exercice 2011-2012 (clôturé au 31 mars) sur des chiffres nettement supérieurs aux attentes alors que le marché craignait une mauvaise surprise. Le chiffre d'affaires est en hausse de 7,8% à 7,85 milliards d'euros. Les analystes tablaient sur une croissance moyenne de 7 %.Les valeurs cycliques étaient une fois de plus reléguée en territoire négatif alors que la croissance globale bat de l'aile. Solvay et Nyrstar étaient les lanterne rouge du Bel 20 à la mi-séance.Karine Huet