Akzo Nobel a indiqué que Ton Buechner devrait reprendre ses fonctions durant la première quinzaine d'octobre. La présentation de la stratégie du groupe prévue pour le 22 octobre est toutefois reportée à une date ultérieure. Cela ne rassure évidemment pas les marchés qui sanctionnent le titre de plus de 4% en Bourse d'Amsterdam.

Fabian Smeets, un analyste d'ING, estime ainsi que la nouvelle est très négative au moment où Akzo Nobel finalisait sa revue stratégique. Même si d'autres comme Tom Muller, analyste chez Theodoor Gilissen Bankiers, se montrent plus compréhensifs sur les raisons de ce congé, Akzo Nobel pointant notamment la fatigue engendrée par la visite des unités de production du groupe aux quatre coins du monde.

Finalement, les investisseurs espèrent surtout que cela n'est pas plus grave, Ton Buechner jouissant d'une excellente réputation après sa carrière chez Sulzer et ayant fait bonne impression depuis qu'il a repris les rênes du groupe néerlandais le 1er mai dernier.

Cédric Boitte

www.accioz.be