Seule négative au sein de l'indice vedette, Dexia (6,24) devait elle-même repasser de 0,3 pc dans le vert et rejoindre ainsi Fortis (3,11) et KBC (23,89) qui s'appréciaient de 2 pc chacune. Mobistar (42,16) et Bekaert (91,38) gagnaient de même 2 pc tandis que Belgacom (25,25) et Telenet (16,60) remontaient de 1,2 et 1,5 pc. AB InBev (28,52) gagnait 0,7 pc en compagnie de Colruyt (157,35) et Delhaize (46,72) qui valaient 0,9 et 1,5 pc de plus que la veille. Le plus gros gain revenait à Solvay (71,72) qui bondissait de 3,6 pc alors que UCB (24,84) et Omega Pharma (23,45) regagnaient 1,5 pc chacune ; Umicore (18,74) et Nyrstar (6,77) progressant par ailleurs de 1 et 2,7 pc. IBA (6,63) était positive de 2,4 pc tandis qu'IBt (3,75), Devgen (7,65), ThromboGenics (12,05) et TiGenix (4,37) progressaient de 1,3 à 1,6 pc.

D'Ieteren (173,00) et Euronav (13,63) présentaient des plus-values de 1,1 et 2,8 pc alors que Transics (6,85) progressait de 2,7 pc contrairement à la CMB (21,41) qui concédait 0,2 pc. CFE (32,80) et Jensen (6,30) se distinguaient de leur côté par des bonds de 5,1 et 4,5 pc ; RHJI (4,84) reculant par ailleurs de 2,8 pc. Systemat (4,60) et Keyware Tech. (1,94) s'appréciaient de 7,5 et 5,4 pc tandis que Roularta (16,33) récupérait 5,9 pc contrairement à RealDolmen (18,30) et Econocom (7,21) qui abandonnaient 2,9 et 2,5 pc. Barco (33,14) et Agfa-Gevaert (3,23) étaient enfin positives de 0,8 et 3,8 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,4232 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,4188 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 1,95 dollar à 944,45 dollars et le lingot se négociait autour de 21.335 euros, en recul de 20 euros.