L'émission "Questions à la Une" a diffusé mercredi soir un reportage sur les emprunts structurés vendus par la banque Dexia aux communes, dont le principal souci est que le taux de ces emprunts peut varier en fonction de la haute finance internationale, explique la RTBF sur son site internet. Dexia Banque a réagi mercredi soir en dénonçant selon elle "plusieurs amalgames et contre-vérités dans l'émission". La banque indique avoir fourni toutes les informations nécessaires aux journalistes et ne mettre "en aucune façon en danger les communes". "Dexia Banque ne commercialise pas des 'produits toxiques' mais propose à ses clients les moyens d'une gestion saine et équilibrée de leur dette", insiste la banque dans son communiqué, ajoutant qu'elle ne commercialise aux communes "que des produits qui leur sont spécifiquement adaptés et le fait en toute transparence".