D'Ieteren a malgré tout confirmé ses prévisions d'un repli de 15% du résultat courant avant impôts pour cette année. La division automobile affiche un chiffre d'affaires en baisse de 10% au premier trimestre de cette année en regard du dernier trimestre de 2009. Cela n'a cependant pas empêché D'Ieteren d'augmenter légèrement sa part de marché. A la fin mars 2009, l'ensemble des marques distribuées par D'Ieteren détenait une part de marché de 20,03% contre 19,76% pour l'ensemble de 2008. L'ensemble du marché automobile s'est pour sa part contracté de 15,3%, les nouvelles immatriculations ressortant à 143.852 unités à l'issue des trois premiers mois de 2009.

La Febiac table sur un recul de 10 à 20% du marché automobile cette année comparativement à 2008. La division réparation et remplacement de vitrages d'auto (Belron) a quant à elle vu son chiffre d'affaires progresser de 17%, soit 12% en croissance organique et 5% grâce aux acquisitions. D'Ieteren table sur une poursuite de la croissance dans cette branche d'activité. La filiale Avis Europe Plc, détenue à hauteur de 60% par D'Ieteren, a loué pour sa part moins de voitures durant les premiers mois de l'année.

Les volumes de location jusqu'à la mi mai ont baissé par rapport à l'année dernière, mais ils sont en ligne avec les prévisions. Le taux d'utilisation de son parc automobile s'est amélioré de 4%. Au final, le résultat courant consolidé avant impôts est en repli de 6% par rapport au premier trimestre de cette année. L'endettement des trois divisions est en baisse précise D'Ieteren. Quant aux perspectives, si la crise économique réduit la visibilité pour les trois activités du groupe, D'Ieteren confirme sa prévision d'une baisse de 15% du résultat courant avant impôts de l'ensemble du groupe.