De Rouck Geomatics, qui est en difficulté depuis un certain temps, entend faire usage de la nouvelle législation sur la continuité des entreprises qui remplace depuis le 1er avril dernier le système de concordat judiciaire. La nouvelle loi prévoit notamment la désignation d'un juge délégué chargé d'épauler l'entreprise en difficulté. La procédure s'accompagne d'un sursis de paiement dont la durée est fixée par le tribunal de commerce. Un juge délégué devrait être désigné jeudi pour De Rouck Geomatics. L'action de la société est suspendue depuis lundi sur Euronext Bruxelles.