Les 64 créanciers représentaient 75% du total des créances figurant dans le plan. "Avec 54 votants en faveur du plan et 10 votants contre le plan, la première majorité est ainsi largement atteinte (84.38%)."La seconde majorité requise par la loi concerne le poids des créances représentées. Les 54 votants en faveur du plan pesaient 1,806 million d'euros soit 48,28% du total des créances sursitaires de l'entreprise, les 10 votants négativement pesant 998.000 euros. La seconde majorité requise par la loi a donc également été atteinte (64.40%)", a expliqué la société. Le tribunal de commerce de Nivelles doit maintenant approuver le plan. Le jugement est attendu le 22 février prochain.