La holding ne détient plus que deux participations minoritaires en portefeuille et manque de dossiers consistants pour investir les 25 millions d'euros dont elle dispose. Dans ces conditions, "Deficom semble se diriger vers une sortie de la cote". Reste à trouver la solution la plus avantageuse fiscalement. Une mise en liquidation est à ce titre évoquée. Le conseil d'administration devrait trancher dans les prochaines semaines. Une assemblée générale devrait suivre dans la foulée pour avaliser ses décision.

La holding ne détient plus que deux participations minoritaires en portefeuille et manque de dossiers consistants pour investir les 25 millions d'euros dont elle dispose. Dans ces conditions, "Deficom semble se diriger vers une sortie de la cote". Reste à trouver la solution la plus avantageuse fiscalement. Une mise en liquidation est à ce titre évoquée. Le conseil d'administration devrait trancher dans les prochaines semaines. Une assemblée générale devrait suivre dans la foulée pour avaliser ses décision.