"Nous avons déposé un préavis de grève de 14 jours pendant la réunion du bureau de conciliation", a expliqué la syndicaliste. "Le seul point à l'ordre du jour était celui des barèmes. Or, la direction est venue avec une proposition inférieure à ce qui nous avait été présenté la semaine dernière. Aucune avancée n'a donc été réalisée", a souligné Myriam Delmée. "Nous ne nous attendions pas à plus de la part de la direction et cela confirme bien le dialogue de sourds qui perdure depuis des mois", a-t-elle poursuivi. "A moins que la direction ne vienne avec une autre proposition, nous organiserons donc une action de grève", a conclu la syndicaliste. Plusieurs magasins du groupe de distribution avaient déjà observé une grève vendredi dernier pour dénoncer le blocage des négociations entre direction et syndicats à propos d'une nouvelle organisation du travail.

"Nous avons déposé un préavis de grève de 14 jours pendant la réunion du bureau de conciliation", a expliqué la syndicaliste. "Le seul point à l'ordre du jour était celui des barèmes. Or, la direction est venue avec une proposition inférieure à ce qui nous avait été présenté la semaine dernière. Aucune avancée n'a donc été réalisée", a souligné Myriam Delmée. "Nous ne nous attendions pas à plus de la part de la direction et cela confirme bien le dialogue de sourds qui perdure depuis des mois", a-t-elle poursuivi. "A moins que la direction ne vienne avec une autre proposition, nous organiserons donc une action de grève", a conclu la syndicaliste. Plusieurs magasins du groupe de distribution avaient déjà observé une grève vendredi dernier pour dénoncer le blocage des négociations entre direction et syndicats à propos d'une nouvelle organisation du travail.