Les principales Bourses européennes sont restées hésitantes tout au long de la séance, avec un léger biais positif après des indicateurs économiques américaines mitigés.

La publication des commandes de biens durables aux Etats-Unis plus élevées qu'attendu, a d'abord soufflé le chaud. Ensuite, les Bourses européennes ont été refroidies par le recul surprise des promesses de vente de logements en décembre aux Etats-Unis de 4,3%.

EUROPE : Ryanair - EADS

Aux actions, Ryanair était en perte de vitesse en réaction à ses résultats trimestriels et malgré le relèvement de sa prévision pour l'ensemble de l'exercice 2012-2013.

EADS gagnait pour sa part des points porté par les solides ventes de sa filiale Astrium et des commentaires positifs de Société Générale alors que l'éventuelle arrivée d'Anne Lauvergeon aux commandes du groupe jouait peu.

EUROPE : Banca Monte dei Paschi di Siena - PagesJaunes

Par ailleurs, Banca Monte dei Paschi di Siena, au coeur d'un scandale sur des contrats de dérivés, rebondissait nettement après le feu vert de la Banque d'Italie à son renflouement et alors que son président Alexandro Profumo espère l'entrée d'un investisseur financier au capital.

A la Bourse de Paris, PagesJaunes s'adjugeait plus de 10%, aidé par HSBC qui a relevé son objectif de cours sur le titre à trois euros, jugeant l'action du groupe de services de renseignements " encore mal valorisée ".

BRUXELLES : KBC - Delhaize

A Bruxelles, la plus forte hausse de la séance était à mettre à l'actif de KBC qui va rembourser son opération de refinancement à long terme (LTRO) à la Banque centrale européenne au premier trimestre 2013, pour un total de 8,3 milliards d'euros.

Le distributeur, Delhaize, suivait KBC de près, au rang des actions en hausse. Le distributeur a annoncé l'abandon de son projet de construire un centre de distribution à Oupeye.

BRUXELLES : Umicore- UCB

Toujours dans l'indice, Umicore et UCB fermaient la marche.

ETATS-UNIS

La Bourse de New York a débuté la séance dans le vert lundi, soutenue par un bon indicateur américain et les résultats jugés encourageants du numéro un mondial des engins de chantier, Caterpillar.

Selon des chiffres publiés par le département du Commerce, la progression de ces commandes s'est prolongée en décembre, augmentant de 4,6% par rapport au mois précédent. Caterpillar a pour sa part émis des prévisions prudentes pour 2013, mais a fait état de résultats trimestriels au-dessus des attentes.